10 Questions..

..pour en savoir plus sur votre contraception.

Il suffit de cliquer sur la case corréspondante à votre cas et de pousser sur le bouton "Calculer" pour connaître votre résultat.

Oubliez-vous parfois de prendre votre pilule ? (5p)

Préféreriez-vous une contraception plus naturelle avec moins d'hormones ? (1p)

Souffrez-vous parfois de saignements irréguliers ? (3p)

Souffrez-vous parfois de maux de tête, de tension mammaire, de nausées ? (3p)

Voudriez-vous parfois pouvoir reporter vos règles ? (1p)

Avez-vous l'impression que votre contraception est adaptée à votre style de vie actuel ? (-2p)

Est-ce que vous vous sentez bien lors de la prise de votre contraceptif ? (-3p)

Souffrez-vous parfois d'une perte d'appétit sexuel ? (2p)

Cherchez-vous des alternatives à la pilule ? (2p)

Êtes-vous mécontente de votre contraception actuelle ? (7p)

  Mon résultat =  


7 ou plus

Votre contraception ne tourne vraiment pas rond, abordez le sujet vec votre médecin qui vous aidera à trouver une meilleure solution.

4 - 6

Il y a certainement encore des améliorations possibles. Discutez des réponses avec votre médecin.

3 ou moins

Vous avez la contraception qui vous convient.

La contraception et ses formes

La méthode la plus sûre pour prévenir une grossesse et les maladies sexuellement transmissibles est la combinaison d'un préservatif et d'une autre méthode contraceptive telle que la pilule, l'anneau vaginal, l'implant...

Tant chez la femme que chez l'homme, la fertilité est réglée par une subtile conjonction d'hormones. Chez la femme, l'hypophyse, une petite glande située à la base du cerveau, libère à un moment donné une certaine hormone qui agit à la manière d'un messager envoyé aux ovaires. Cette hormone incite les ovaires à faire mûrir l'un des nombreux follicules qu'ils contiennent depuis la naissance. A son tour, ce follicule produit de l'oestradiol.

Après deux semaines en moyenne, un ovule est prêt, au niveau de l'un des deux ovaires, pour l'ovulation. Dès que cet ovule a quitté l'ovaire, les hormones circulantes transmettent un message à l'hypophyse pour lui signaler que l'ovulation a eu lieu. Après l'ovulation commence la production de progestérone, qui prépare la muqueuse de l'utérus à l'implantation éventuelle d'un ovule fécondé. L'ovule fécondé proprement dit commence ensuite une migration de quelques jours à travers la trompe vers l'utérus.

Il existe alors deux possibilités:

  1. L'ovule n'est pas fécondé en route par un spermatozoïde. Il se dissout et, environ 2 semaines après l'ovulation, apparaît un saignement: ce sont les règles ou menstruation. Ce cycle complet, qui dure en moyenne 28 jours, se répète pendant toute la vie fertile de la femme, depuis les premières règles jusqu'à la ménopause.
  2. Après les relations sexuelles, l'ovule est au contraire fécondé par un spermatozoïde. L'ovule fécondé se niche dans la paroi de l'utérus. Il ne se produit pas de menstruation et la grossesse commence.

La contraception est une technique ou une méthode qui agit à un niveau de ce processus naturel pour empêcher qu'un ovule ne soit fécondé et qu'il ne se produise une grossesse. Cela peut se faire de plusieurs manières:

  1. en empêchant la production d'ovules mûrs, comme dans le cas de la contraception hormonale;
  2. en empêchant les spermatozoïdes d'atteindre les trompes en passant par l'utérus, en induisant des modifications de la muqueuse utérine et en influençant la mobilité des spermatozoïdes, comme cela se fait par exemple à la suite de la libération de cuivre par un stérilet;
  3. en n'ayant pas de relations sexuelles pendant la période fertile.

Ces méthodes contraceptives ne sont pas toutes aussi fiables les unes que les autres. Parmi les méthodes très fiables figurent, en dehors de la stérilisation qui est une méthode définitive, l'anneau vaginal, la pilule combinée et les formes dépôt (implant,...), trois méthodes basées sur l'action d'hormones.

(Source: Organon Belge sa)