La grossesse et ses étapes

Comment reconnaitre d’être enceinte

test de grossesseBien sûr le retard des règles. D’autres signes: fatigue et envie de dormir, les premières nausées. A partir de 9-10 jours après la conception vous pouvez déjà le vérifier vous même en achetant un simple test urinaire en pharmacie. Le test, qui détecte la présence de l’hormone hCG (hormone gonadotrophine chorionique), est aujourd’hui très fiable, mais en cas de doute on peut le répéter quelques jours après. Si positif, votre gynécologue va vous prescrire une prise de sang pour confirmation et pour d’autres contrôles.

Les bases d’une bonne grossesse

grossesseUne relation de confiance avec votre gynécologue est fondamentale. Il va établir avec vous le calendrier de vos 39 semaines à partir du moment (calculé) de votre dernière ovulation, suivre votre situation spécifique et vous guider dans les différentes étapes. Son rôle est critique entre autres pour détecter et diagnostiquer le plus tôt possible des complications éventuelles à la future maman et au fœtus. Si on est en bonne santé il ne faut pas faire une vie sédentaire, ni renoncer à travailler, au moins pendant les premiers 6 mois.

L’alimentation correcte

acide foliqueCe que vous mangez vous le passez au fœtus aussi. Il faut manger sain et équilibré. Bio si possible. Renoncer à la cigarette, réduire l’alcool, éliminer les alcools fort (>20 degré) car l’alcool est toxique pour l’enfant. On soupçonne aussi que même des faibles quantités d’alcool au début de la grossesse soient à l’origine de certaines malformations, notamment au système nerveux. Des suppléments ou des aliments riches en acide folique, qui est une vitamine B, peuvent éviter les anomalies du tube neural (ATN). Mais il est important aussi d’assurer un apport suffisant d’iode qui est nécessaire au bon fonctionnement de la thyroïde, qui doit produire plus d’hormone qu’en temps normale. L’adoption de médicaments de tout genre doit être approuvée par votre gynécologue.

Les examens pendant la grossesse

echographieVous aurez un carnet de maternité qui contiendra les échographies et les examens à faire, selon un déroulement normal de la grossesse. La bonne santé de la future mère est importante pour la santé du futur bébé. Il faudra surveiller plusieurs paramètres comme par exemple l’hormone thyroïdienne, car le fœtus en dépend pendant ses premiers mois. Il faudra éviter le plus possible des examens radiologiques, malgré la tendance à en abuser. Par contre, les échographies se basent sur des ultrasons et sont donc inoffensives.

L’accouchement

accouchementTechniquement l’accouchement est la sortie d’un ou plusieurs enfants de l’utérus. En principe c’est un événement naturel et pas médical; il est même possible d’accoucher chez soi avec peu ou pas d’aide. Mais aujourd’hui c’est quand même rare et d’habitude on fait appel à des structures spécialisés et à des obstétriciens, qui sont en faites des chirurgiens, qui procéderont, entre autre, au clampage et coupure du cordon. Il va aussi aider en cas d’arrêt de la progression de l’expulsion avec plusieurs type d’interventions. Ses taches comprennent aussi de contrôler les hémorragies postpartum et la présence d’infections. En cas de problèmes pour une sortie normale (par exemple la mauvaise position du bébé ou du cordon), l’obstétricien peut décider de faire la « césarienne », mot qui signifie "coupe" de l’abdomen et de la paroi utérine.

Après la grossesse et l’allaitement

allaitementLa convalescence et la remise en forme de la maman dépend fortement des événements dont au chapitre précédent. Encore des nouveaux changements hormonaux, en plus du bouleversement de vie pour l’arrivé du bébé, mettent à dure épreuve la nouvelle maman. Aujourd’hui on pense que l’allaitement maternel est très positif, même essentiel, pour le nourrisson et sa future santé car, en plus de lui fournir un aliment riche (glucides, lipides, protides) et facile à digérer, il lui apporte aussi des composants immunologiques et une dimension affective fondamentale.